Logos ministère de l'Éducation nationale et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Logo du ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse Logo du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
Logo de l'Institut des hautes études de l'éducation et de la formation (IH2EF)
En janvier 2019, l'ESENESR est devenue l'IH2EF : son site est en évolution



Rechercher dans :


Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités de l'éducation

Actualités de l'éducation



Tous niveaux d'enseignement


Journal officiel du 9 juillet 2019

Ce texte officiel comporte une liste de termes et expressions en langue anglaise du domaine de l'éducation et de l'enseignement supérieur et en propose la définition et l'équivalent en langue française.

Consulter :

Mise en ligne le 9 juillet 2019
Journal officiel du 5 juillet 2019

Ce décret fixe à 10 % pour l'année universitaire 2019-2020 le pourcentage des meilleurs élèves par série et spécialité de chaque lycée. Au vu de leurs résultats au baccalauréat, ces élèves pourront bénéficier d'un accès prioritaire dans les formations sélectives et non sélectives du premier cycle de l'enseignement supérieur public.

Mise en ligne le 5 juillet 2019

Enseignement scolaire


Bulletin officiel de l'éducation nationale n° 28 du 11 juillet 2019

Cette note de service fixe la date du scrutin au 11 ou 12 octobre 2019 et rappelle les outils d'accompagnement mis à la disposition des différents acteurs intervenant dans l'organisation des élections des représentants des parents d'élèves pour l'année scolaire 2019-2020.

À La Réunion et à Mayotte, le scrutin aura lieu le 27 ou le 28 septembre 2019, compte tenu du calendrier scolaire de ces deux départements d'outre-mer.

Consulter la note de service n° 2019-099 du 5 juillet 2019.

Mise en ligne le 15 juillet 2019
1er juillet 2019 
Ministère de l'Éducation nationale et de la jeunesse (MENJ)

Jean-Michel Blanquer a présenté un plan qui vise à développer et revitaliser les internats en les plaçant au coeur des dynamiques territoriales.

Ce plan prévoit notamment la création de 3 grandes catégories d'internats :

  • les résidences à thèmes qui seront prioritairement implantées dans les collèges de zones rurales et de montagne ;
  • les nouveaux internats d'excellence au service des publics de l'éducation prioritaire et des territoires urbains ;
  • les internats des campus pro pour favoriser l'attractivité de la voie professionnelle.

Un label distinguera les internats qui s'inscrivent dans cette dynamique de projet. Le pilotage national, assuré par un délégué ministériel, sera soutenu par un investissement financier pluriannuel. Pour faire de l'internat un moteur de la valorisation des territoires, ce plan s'appuie sur les plans nationaux existants (citées éducatives, plan Action cœur de ville et Plan ruralité).

Consulter le dossier sur les internats du XXIe siècle.

Mise en ligne le 2 juillet 2019
Journal officiel du 26 juin 2019

Ce décret prévoit que les élèves scolarisés en classes de quatrième et de troisième et au lycée peuvent effectuer des séquences d'observation en milieu professionnel, sans limite d'âge.

Celles-ci s'organisent dans le respect des conditions fixées aux articles D331-3, D331-8 et D331-9 du code de l'éducation.

Consulter le décret n° 2019-636 du 24 juin 2019.

Mise en ligne le 26 juin 2019

Enseignement supérieur


Journal officiel du 10 juillet 2019

Ce décret fixe la liste limitative des formations dans lesquelles l'admission en seconde année de master peut dépendre des capacités d'accueil des établissements et éventuellement, être subordonnée au succès à un concours ou à l'examen du dossier du candidat. Cette liste a vocation à être actualisée pour chaque rentrée universitaire.

Mise en ligne le 10 juillet 2019
Journal officiel du 7 juillet 2019

Ces arrêtés modifient les modalités de formation aux métiers de l'enseignement et les parcours de formation de certains étudiants au sein des masters de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF). Une annexe comporte le nouveau référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat.

Consulter :

Mise en ligne le 8 juillet 2019
Juin 2019 
Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI), Note Flash n° 12, n° 13 et n° 14

Avec 1 672 300 étudiants inscrits à l'université l'effectif progresse de 1,9 % en dehors des doubles inscriptions licence-CPGE, soit deux fois plus qu'à la rentrée précédente. Les effectifs des nouveaux entrants en cursus licence augmentent très fortement suite à l'afflux des bacheliers de 2018 (+7,1 %). Si cette progression se retrouve dans l'ensemble des disciplines, elle est particulièrement élevée en sciences (+2,9 %) et en droit (+2,0 %).

Consulter la Note Flash n° 13.

Voir aussi la Note Flash n° 12 relative aux étudiants inscrits en cycle ingénieur ainsi que la Note Flash n° 14 portant sur les effectifs d'étudiants inscrits en institut universitaire de technologie (IUT) en 2018-2019.

Mise en ligne le 26 juin 2019
Juin 2019 
Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI), Note d'information ESR n° 8

Les résultats de cette enquête montrent que les conditions d'insertion et d'emploi des docteurs sont toujours satisfaisantes mais contrastées selon les disciplines :

  • En décembre 2017, trois ans après l'obtention de leur doctorat en 2014, près de 91 % des docteurs ont un emploi. Près de 2 docteurs sur 3 occupent un emploi à durée indéterminée et plus de 9 docteurs sur 10 un emploi de niveau cadre ;
  • Le secteur académique est le premier employeur des docteurs : 49 % y exercent leur métier ;
  • La R&D (recherche et développement) en entreprise en emploie 16 % ;
  • 35 % des docteurs trouvent un emploi en dehors du secteur académique et de la recherche ;
  • Nombreux à être recrutés dans le secteur privé, les docteurs en sciences et leurs interactions (mathématiques, physique, chimie, sciences pour l'ingénieur et TIC) ont les meilleures conditions d'emploi, notamment en termes salariaux et d'accès systématique au statut de cadre ;
  • Les docteurs en sciences juridiques et politiques bénéficient aussi de conditions très favorables ;
  • Les docteurs en sciences du vivant peinent à trouver un emploi stable et les docteurs en sciences humaines et humanités, peu insérés dans le secteur privé, ont plus de difficultés à obtenir un emploi de niveau cadre.

Consulter la note d'information ESR n° 8.

Mise en ligne le 18 juin 2019

Rapports officiels


Juillet 2019 
Cour des comptes

Ce rapport dresse un bilan de ce plan créé en 2013 par la loi de refondation de l'école de la République. Il constate que, si les investissements publics en faveur du numérique ont beaucoup progressé, les conditions de déploiement de ce service sont loin d'être réunies.

Pour remédier aux inégalités d'accès au service public numérique, la Cour recommande de doter les écoles et établissements du second degré d'un socle numérique de base. Il combinerait des infrastructures et des équipements mis en place par la collectivité territoriale responsable avec un engagement de l'État sur la formation des enseignants et la mise à disposition de ressources éducatives.

Consulter le rapport sur le service public numérique pour l'éducation.

Mise en ligne le 9 juillet 2019
Juillet 2019 
Médiateur de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur

Pour son rapport 2018, Catherine BECCHETTI-BIZOT développe trois sujets qui concernent à la fois les usagers et les personnels :

  • la dématérialisation des démarches administratives ;
  • la carrière des personnels en situation de handicap ;
  • le traitement des risques psychosociaux, notamment celui du harcèlement au travail.

Consulter le rapport 2018 du médiateur de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur.

Mise en ligne le 2 juillet 2019
Juin 2019 
Pascal Charvet, inspecteur général de l'éducation nationale (IGEN) honoraire, avec la collaboration de Michel Lugnier, IGEN, et de Didier Lacroix, inspecteur général de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche (IGAENR)

Ce rapport présente des pistes pour repenser et mettre en oeuvre le système d'orientation dans le cadre national de référence signé le 28 mai 2019 par l'État et les Régions. Les 27 préconisations faites par les auteurs visent à :

  • réduire les inégalités sociales et scolaires qu'elles soient géographiques, sociales ou de genre ;
  • fédérer et repositionner les acteurs nationaux de l'orientation ;
  • mettre en cohérence la coopération État-Régions au niveau régional ;
  • développer une pédagogie de l'orientation dans les établissements scolaires, notamment dans le cadre des nouveaux horaires dédiés au lycée et de l'accompagnement personnalisé.

Consulter le rapport Refonder l'orientation : un enjeu État-Régions.

Mise en ligne le 27 juin 2019
Juin 2019 
Cyril Delhay, professeur d'art oratoire à Sciences Po

Ce rapport présente les enjeux de l'épreuve orale terminale, de son apprentissage par l'élève tout au long de son parcours scolaire et de son enseignement. L'auteur considère que la formation des enseignants, des formateurs et des membres du jury constitue la clé de voûte de ce dispositif.

Il propose par ailleurs une définition de l'épreuve d'examen composée de 3 parties (une présentation par le candidat, un dialogue et un retour sur expériences) ainsi que les critères d'évaluation de celle-ci. Le ministre rendra ses arbitrages après la rentrée de septembre 2019.

Consulter le rapport sur le grand oral du baccalauréat 2021.

Mise en ligne le 25 juin 2019
Juin 2019 
Direction générale de l'administration et de la fonction publique (DGAFP) ; Défenseur des droits

Dans ce rapport biennal, le Défenseur des droits constate que près de la moitié des dossiers reçus pour discrimination au sein de la fonction publique d'État (FPE) porte sur le handicap et l'état de santé. Au ministère de l'Éducation nationale, les saisines des personnels sont largement concentrées sur la gestion du handicap et les défauts d'aménagement des locaux.

Le Défenseur des droits recommande la mise en œuvre des obligations légales pour limiter ces discriminations (respect de l'obligation d'aménagement raisonnable ; formation des agents aux enjeux de l'inclusion ; prévention des risques).

Consulter le rapport 2018 relatif à la lutte contre les discriminations et à la prise en compte de la diversité de la société française dans la FPE.

Mise en ligne le 24 juin 2019
Juin 2019 
Défenseur des droits

Le Défenseur des droits pointe dans son rapport une inégalité d'accès à la cantine, en particulier pour les élèves d'écoles rurales et périurbaines. Il considère que le refus d'accès à la cantine pour les enfants en situation précaire constitue un motif de discrimination et que l'application du principe de laïcité ne saurait justifier la suppression de menus de substitution.

Il recommande notamment :

  • d'adapter et proportionner le service de cantine au nombre d'enfants scolarisés ;
  • de favoriser l'accès à la cantine de tous les élèves, notamment au travers du levier de la tarification des repas ;
  • d'amorcer une réflexion sur la généralisation du repas végétarien de substitution et sur l'évolution du statut du service public de restauration scolaire.

Consulter le rapport Un droit à la cantine pour tous.

Mise en ligne le 20 juin 2019

Études et publications


Juillet 2019 
Ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse (MENJ) ; Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP)

À la session du baccalauréat de juin 2019, avec 88,1 % d'admis, le taux de réussite global est très légèrement inférieur à celui de 2018. Le taux de réussite au baccalauréat général de 91,2 % est stable par rapport à l'année précédente. Celui du baccalauréat technologique, qui avait augmenté fortement de 2005 à 2014, perd 0,8 point avec 88,1 %, soit 2,3 points de moins depuis 2017. Dans la voie professionnelle, avec 82,3 %, le taux de réussite perd 0,3 point.

Consulter la note d'information n° 19.28.

Lors de la session de juin 2019 du diplôme national du brevet (DNB), 703 300 candidats ont été admis, soit un taux de réussite de 86,5 %, en baisse de 0,6 % par rapport à 2018. 96,7 % des inscrits se sont présentés à l'examen (contre 98 % en 2018).

Consulter le communiqué de presse du MENJ du 12 juillet 2019.

Mise en ligne le 15 juillet 2019
Juillet 2019 
Centre d'études et de recherches sur les qualifications (Céreq)

Cette étude de mise en réseau fait état des expériences menées depuis 2013 dans l'académie de Rouen et 2016 dans l'académie de Grenoble.

Ces réseaux visent à fédérer, autour d'une thématique professionnelle, des établissements publics locaux d'enseignement (EPLE) avec différents partenaires de formation et des représentants du monde économique. Ils sont animés par un binôme inspecteur-proviseur, appuyé par un "parrain économique". L'étude apporte ainsi des éclairages sur le pilotage de la voie professionnelle et les leviers nécessaires à une mise en réseaux : l'affichage d'une volonté politique du recteur, un accompagnement fort des services académiques, un travail d'appropriation et de co-construction des réseaux avec toutes les parties prenantes.

Elle montre aussi différentes configurations possibles de réseaux, adaptés aux contextes académiques, aux spécificités géographiques, aux activités économiques et filières de formation ainsi qu'aux relations avec le conseil régional. L'analyse met également en lumière 2 défis à relever pour améliorer le fonctionnement des réseaux d'établissement :

  • la mobilisation plus importante des partenaires de formation externes à l'éducation nationale (centres de formation par apprentissage (CFA), organismes de formation privés, partenaires économiques) et des groupements d'établissements (Greta) ;
  • la création de collaborations, malgré la concurrence entre établissements et le développement d'un travail collaboratif sur les actions pédagogiques.

Consulter :

Mise en ligne le 15 juillet 2019
Juillet 2019 
Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE), PISA à la loupe n° 98

En moyenne, dans les pays de l'OCDE, les parents d'élèves de 15 ans indiquent qu'ils connaissent le nom de cinq camarades de leur enfant et quatre parents de ces camarades. Les parents en Espagne, en Géorgie et en Irlande sont ceux qui connaissent le plus de camarades et de parents, tandis que les parents en France, à Hong Kong (Chine) et à Macao (Chine) sont ceux qui en connaissent le moins.

Cette note montre que dans les établissements dans lesquels les parents connaissent les camarades de leur enfant et leur famille, les élèves sont davantage susceptibles de développer leurs compétences, d'améliorer leurs attitudes en matière de collaboration et de se sentir plus heureux et plus en sécurité. Cette situation est particulièrement favorable à la prévention et à la lutte contre le harcèlement scolaire.

Pour encourager ces relations, l'OCDE recommande aux établissements de veiller à offrir une atmosphère accueillante. Ceux-ci sont également encouragés à organiser des fêtes et des conférences pour les familles des élèves, donner aux parents la possibilité de participer aux activités scolaires et à établir des normes informelles pour le comportement des élèves.

Consulter PISA à la loupe n° 98.

Mise en ligne le 10 juillet 2019
Juin 2019 
Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), Note d'information n° 19.26

En 2018, l'ensemble des élèves de sixième ont été évalués en français et en mathématiques sur support numérique. Les résultats de cette enquête montrent :

  • qu'en français, plus de huit élèves sur dix ont une maîtrise satisfaisante ou très bonne des connaissances et des compétences évaluées en début de sixième tandis qu'en mathématiques, ils sont un peu plus de sept sur dix. Ces résultats sont très proches de ceux observés en 2017 ;
  • que les filles devancent de 5 points les garçons en français ;
  • que des différences importantes sont constatées entre les élèves du secteur de l'éducation prioritaire et les autres.

Les écarts entre académies restent importants, ils s'expliquent en partie par la tonalité sociale des académies. Certaines se distinguent cependant par de meilleurs résultats que ceux attendus compte tenu des profils sociaux de leurs élèves. C'est le cas notamment des académies de Dijon et de Montpellier.

Consulter la note d'information n° 19.26.

Mise en ligne le 26 juin 2019
Juin 2019 
Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), Note d'information n° 19.25

Ces notes analysent les résultats des concours de recrutement d'enseignants et les taux de couverture des postes ouverts à la session 2018.

Dans le premier degré :

  • 12 600 postes ont été ouverts au recrutement par les voies des concours externes et internes. Ce nombre diminue par rapport à l'année précédente compte tenu de la baisse du nombre d'élèves entrant au primaire. Si l'offre diminue au concours externe classique (hors concours supplémentaires organisés par les académies de Créteil et Versailles), elle augmente aux concours internes. Le taux de couverture est en léger recul, 94 % des postes sont pourvus au lieu de 96 % à la session précédente ;
  • les étudiants inscrits en écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPÉ) composent plus de la moitié des lauréats des concours externes, avec un taux de réussite supérieur à la moyenne.

Consulter la note d'information n° 19.24.

Dans le second degré :

  • aux concours externes, le taux de candidature augmente par rapport à 2017, le nombre d'admissions diminue (-12%), mais moins que l'offre de postes. Les taux de couverture sont ainsi en nette amélioration. Certaines disciplines habituellement sous tension (anglais, lettres modernes) comblent cette année tous leurs postes ouverts aux concours de l'agrégation et des certificats d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré (Capes) externes. D'autres amorcent une progression sensible de leur taux de couverture, comme les mathématiques. La part des étudiants issus des ESPÉ progresse parmi les admis aux concours externes, avec un taux de réussite supérieur à la moyenne ;
  • aux concours internes, moins de 3% des postes ne sont pas pourvus ;
  • aux concours réservés, les difficultés de recrutement s'accentuent avec 72% de postes restés vacants.

Consulter la note d'information n° 19.25.

Mise en ligne le 25 juin 2019
Juin 2019 
Think tank Terra Nova

Cette note pointe la concentration du temps global de travail dans l'année scolaire en France et considère que ce rythme, qui n'a pas d'équivalent chez nos voisins, n'est pas le plus favorable aux apprentissages.

Ses auteurs suggèrent de "nouveaux temps éducatifs" qui devraient être proposés au plus grand nombre d'élèves durant les vacances scolaires, comme par exemple : proposer sur la base du volontariat des activités éducatives pour prolonger et renforcer le lien de l'école avec les élèves ; renforcer le dispositif École ouverte, etc.

Consulter la note de Terra Nova sur le calendrier scolaire.

Mise en ligne le 25 juin 2019
Juin 2019 
Organisation pour la coopération et de développement économiques (OCDE) ; Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP)

Cette enquête internationale à laquelle la France a participé pour la première fois en 2018 porte sur les conditions de travail des enseignants et des chefs d'établissement ainsi que sur les environnements d'apprentissage dans les établissements d'enseignement des pays de l'OCDE.

Elle fait apparaître des résultats clés sur la carrière enseignante, le profil des professeurs, l'utilisation des technologies de l'information et de la communication, les pratiques des enseignants en classe, la formation professionnelle ainsi que l'enseignement dans des contextes multiculturels ou plurilingues.

Dans ses recommandations, l'OCDE pointe la nécessité de rendre la carrière enseignante plus intéressante d'un point de vue financier et intellectuel. Elle souligne également un besoin élevé de formation à l'utilisation des technologies appliquées à l'enseignement et à l'accompagnement des élèves à besoins éducatifs particuliers.

Consulter :

Mise en ligne le 20 juin 2019
Juin 2019 
Think Tank Vers le haut

Cette note de décryptage analyse les différences de résultats à l'examen du baccalauréat entre filles et garçons, et plus généralement dans l'ensemble de leur parcours scolaire et d'insertion professionnelle.

Le groupe de réflexion propose 6 chantiers prioritaires inspirés d'initiatives existantes tant au sein de l'éducation nationale que chez d'autres acteurs éducatifs. Il considère qu'il ne s'agit pas seulement de favoriser la présence des filles dans les filières scientifiques, de valoriser les métiers du soin et de la relation auprès des garçons mais aussi de lutter contre l'échec scolaire masculin et d'attirer les garçons à l'université. Par ailleurs, il estime que le monde du travail a sa part de responsabilité pour ouvrir le champ des possibles aux filles et aux garçons.

Consulter la note de décryptage Filles et garçons face au bac.

Voir aussi le dossier du MENJ sur le baccalauréat 2019.

Mise en ligne le 18 juin 2019

Travaux de recherche


Université de Genève, Raisons éducatives n° 22, 2018-1

Ce numéro thématique propose d'identifier les avancées et les points d'achoppement qui caractérisent le traitement de la question sociale à l'école en France, Belgique et Suisse. Les transformations des frontières de l'action éducative sont appréhendées à partir de différents points d'ancrage organisés en 3 axes :

  • les politiques éducatives territorialisées et la catégorisation des publics scolaires ;
  • le rôle éducatif des personnels scolaires non enseignants : des logiques en tension ;
  • l'école face aux élèves migrants en statut précaire : déficits et ressorts de l'accompagnement.

Consulter les articles du n° 22 de la revue Raisons éducatives.

Mise en ligne le 4 juillet 2019
Juin 2019 
Recherches en éducation n° 37, numéro coordonné par Ioana Boancă et Sylvain Starck

Au regard des attentes et des transformations qui affectent aujourd'hui les champs de l'éducation, de la formation et du travail, les compétences transversales sont présentées comme des points d'appui permettant aux différents acteurs d'y faire face. Or, la mobilisation des compétences dites transversales dans ces différents champs contraste avec la difficulté à les concevoir scientifiquement.

Les contributions réunies dans ce numéro thématique apportent des éclairages critiques sur ce qu'il faut entendre par "compétence transversale" en explorant différents contextes (enseignement scolaire, formation universitaire et professionnelle, champ de l'insertion) selon des approches privilégiant une analyse conceptuelle, bibliographique ou empirique.

Consulter le n°37 de la revue Recherches en éducation sur les compétences transversales.

Mise en ligne le 28 juin 2019

Sites


28 juin 2019 
Défenseur des droits

La plateforme de ressources pédagogiques du Défenseur des droits, Educadroit, vise à favoriser la compréhension des grandes règles de droit nécessaires au fonctionnement de notre société dans un langage non académique. Concrètement, Educadroit s'articule autour de dix points clés (Le Droit, c'est quoi ?, Qui crée le droit ? Tous égaux devant la loi ?, Moins de 18 ans, quels droits ?, etc.).

Logo EducadroitLe site propose :

  • deux parcours pédagogiques destinés aux 6-11 ans et aux plus de 12 ans sous forme de vidéos pour les plus jeunes et d'une exposition pour les plus âgés ;
  • un centre de ressources recensant plus de 200 outils pédagogiques ;
  • un répertoire d'intervenants permettant à toute personne de solliciter l'intervention d'un professionnel du droit ou de l'accès au(x) droit(s) ;
  • un espace dédié à la formation présentant un manuel pédagogique et des modules de formation en ligne, destinés à tout adulte qui voudrait intervenir, sur le thème du droit, auprès d'un jeune public.

Autant d'outils pour permettre aux équipes pédagogiques d'aborder avec les enfants et les jeunes, les grands sujets de notre société, comme l'égalité des droits, les discriminations, en favorisant l'échange pacifique de points de vue.

Consulter le site de l'Educadroit.

Mise en ligne le 28 juin 2019

Imprimer la pageHaut de page

À voir sur le site

Lettre d'information



Votre adresse électronique est uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d'information de l'IH2EF. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la lettre d'information.



Administration française Institut des hautes études de l'éducation et de la formation
Téléport 2 - BP 72000 - Bd des Frères Lumière - 86963 Futuroscope Chasseneuil Cedex - France - Tel +33 (0)5 49 49 25 00