Logos ministère de l'Éducation nationale et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Logo du ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse Logo du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
Logo de l'Institut des hautes études de l'éducation et de la formation (IH2EF)
En janvier 2019, l'ESENESR est devenue l'IH2EF : son site est en évolution



Rechercher dans :


Comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC)



Dernière mise à jour : 3 avril 2020

Le Comité d'Éducation à la Santé et à la Citoyenneté est une instance particulièrement adaptée pour définir et conduire toutes les actions d'éducation et de prévention confiées à l'établissement scolaire. Il est au cœur des réflexions et actions de la politique éducative.
Comme toutes les instances de l'EPLE, le CESC est réglementairement présidé par le chef d'établissement. Celui-ci peut déléguer cette présidence tout en rappelant l'importance qu'il attache à son fonctionnement.



  • 1. Objectifs

Le CESC est une instance de réflexion, d'observation et de veille qui conçoit, met en œuvre et évalue les actions en matière de prévention et d'éducation à la citoyenneté et à la santé. Cette démarche globale et fédératrice permet de donner plus de cohérence et de lisibilité à la politique éducative de l'établissement et favorise également des partenariats en fonction des problématiques abordées.Le CESC est ainsi l'instance privilégiée pour:

  • mettre en œuvre au niveau de l'EPLE les politiques nationales, académiques et locales concernant la santé et la citoyenneté ;
  • fédérer les actions de prévention concernant la santé et la citoyenneté et les articuler avec les enseignements et les projets de la vie scolaire ;
  • mobiliser les adultes (personnels de l'établissement, parents, etc.) et les élèves autour d'objectifs clairs ;
  • développer le partenariat des établissements (création des CESC inter-degrés ou inter-établissements) dans le cadre des bassins ou des réseaux ;
  • articuler ses actions avec différents partenaires, par le biais des contrats éducatifs locaux, des contrats locaux de sécurité et des instances de la politique de la ville ;
  • améliorer le climat entre tous les membres de la communauté éducative.

Au-delà des actions, le fonctionnement-même du CESC contribue à l'acquisition des compétences sociales et civiques.
Il permet de s'intéresser à des problématiques transversales :

Les actions du CESC doivent être évaluées et présentées à la communauté éducative au moment du rapport de fonctionnement.


  • 2. Composition

Sous la présidence du chef d'établissement, le CESC réunit :

  • le(la) conseiller(ère) principal(e) d'éducation (CPE), l'infirmier(ère), l'assistante sociale, membres de droit ;
  • des représentants des personnels enseignants de toutes les disciplines, même si certaines peuvent être spontanément privilégiées, des parents et des élèves, désignés par le chef d'établissement sur proposition du conseil d'administration ;
  • les représentants de la commune ou de la communauté de communes et de la collectivité de rattachement membres du conseil d'administration ;
  • les personnes ressources représentantes des partenaires (cf. point 4 – partenariats) ;
  • toute personne dont il estime l'avis utile en fonction des sujets traités.

Dans le cas d'un CESC école-collège, peuvent également être présents des représentants d'enseignants du premier degré, des directeurs d'école et des inspecteurs de l'éducation nationale en charge de la circonscription du premier degré.


  • 3. Fonctionnement
  • Le CESC est réuni régulièrement à l'initiative du chef d'établissement ou à la demande du conseil d'administration ;
  • chaque établissement détermine ses modalités de fonctionnement : calendrier des réunions, projets, participation des différents partenaires, etc. ;
  • les membres du CESC évaluent les projets et le bilan annuel du programme ;
  • les membres du CESC produisent un compte-rendu des différentes actions, qui trouve toute sa place dans le bilan et le rapport annuel de fonctionnement de l'EPLE ;
  • le chef d'établissement informe le conseil d'administration sur le fonctionnement et les actions du CESC.


  • 4. Partenariats

Le comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté, d'établissement ou interdegrés, est le lieu stratégique de réflexion et d'organisation des projets de promotion de la santé et de la citoyenneté en lien avec les enseignements. Il convient d'inscrire ces actions dans une logique globale d'ouverture sur le territoire et de travailler avec les partenaires de proximité :

  • autres services publics : gendarmerie, police, justice, douanes, services sociaux, etc. ;
  • académiques : délégation académique à l'éducation artistique et à l'action culturelle (DAAC), délégation aux relations européennes, internationales et à la coopération (DAREIC), inspecteur d'académie directeur académique des services de l'éducation nationale (IA-DASEN), inspecteur de l'éducation nationale 1er degré, cellule départementale chargée des CESC, chargé de mission à l'égalité filles-garçons), etc. ;
  • territoriaux : mairie, établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), collectivité de rattachement, etc.) ;
  • associatifs ou mutualistes : le choix de l'intervention d'une association est de la responsabilité du CE (consulter la fiche Associations dans l'EPLE) ;
  • étudiants en santé (pdf 240 Ko) dans un continuum éducatif ;
  • réserve citoyenne, trinôme académique ;
  • services civiques.


  • 5. Financement des actions

Le budget de l'établissement reflète les orientations éducatives. Les membres du CESC doivent à la fois mobiliser les ressources propres de l'EPLE mais aussi savoir solliciter des subventions qui peuvent être allouées par divers partenaires :

  • collectivités de rattachement dans le cadre d'appel à projet ciblé ;
  • préfectures qui peut allouer des fonds interministériels de prévention de la délinquance (FIPD) ou dans le cadre de la politique de la ville ;
  • mission interministérielle de lutte contre les drogues & les conduites addictives (MILDECA) ;
  • agences régionales de santé (ARS) ;
  • caisses d'assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT), association nationale de réadaptation sociale (ANRS), etc. ;
  • associations, organisations non gouvernementales, fonds privés, sponsors, etc. ;
  • fonds social européen : cf objectif 3 en cofinancement, suivant les critères de sélection.
Textes officiels en vigueur au 3 AVRIL 2020

Code de l'éducation

Code de la santé publique

Autres textes


Pour aller plus loin

Approches générales sur l'activité des CESC

Thèmes ciblés parmi des actions de CESC (liste non exhaustive)

1. Contribuer à l'éducation citoyenne :

2. Préparer le plan de prévention de la violence :

3. Définir un programme d'actions :


Boîte à outils

Module d'autoformation

Conférences en ligne sur notre site

Consulter également les autres vidéos sur le climat scolaire réunies dans notre dossier de sensibilisation consacré au thème.




Nos ressources sont mises à disposition sous un contrat Creative Commons, voir nos Mentions légales

Imprimer la pageHaut de page

Enjeux et conditions de l'intégration du climat scolaire dans le pilotage d'une école ou d'un établissement

  • Christophe MARSOLLIER, inspecteur général de l'éducation nationale Établissements et vie scolaire

IH2EF- Conférence
23 janvier 2019
1h 04 min 53 sec

Vécu disciplinaire et climat scolaire

  • Yves REUTER, professeur en didactique à l'université de Lille, membre du laboratoire Théodile-CIREL

ESENESR - Conférence
23 janvier 2018
01 h 14 min

La question du climat scolaire dans les programmes et le socle commun de connaissances, de compétences et de culture

  • Roger-François GAUTHIER, inspecteur général de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche (IGAENR)

ESENESR - Conférence
22 janvier 2018
56 min 12 sec

Cyberviolences et climat scolaire, un nouveau défi pour les équipes éducatives

  • Jean-Pierre BELLON, professeur de philosophie et fondateur de l'APHEE (association pour la prévention des phénomènes de harcèlement entre élèves)

ESENESR - Table ronde
6 juin 2017
21 min 49 sec



Administration française Institut des hautes études de l'éducation et de la formation
Téléport 2 - BP 72000 - Bd des Frères Lumière - 86963 Futuroscope Chasseneuil Cedex - France - Tel +33 (0)5 49 49 25 00