Logos ministère de l'Éducation nationale et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Logo du ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse Logo du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
Logo de l'Institut des hautes études de l'éducation et de la formation (IH2EF)
En janvier 2019, l'ESENESR est devenue l'IH2EF : son site est en évolution



Rechercher dans :


Vous êtes ici : Accueil > Lettre d'information

Lettre d'information n° 344

18 mai 2020

  Suivez-nous sur :  

Icône TwitterTwitter             
@Ih2ef

      
Icône LinkedInLinkedIn
IH2EF




Accès rapide



Informations coronavirus


Suivez l'actualité et les recommandations des MENJ et MESRI

Les sites web des ministères proposent des points de situation, des FAQ, des liens utiles pour accompagner les établissements d'enseignement scolaire et supérieur ainsi que les personnels, élèves et étudiants.


État d'urgence sanitaire : mesures générales et particulières pour l'éducation nationale
Journal officiel du 11 et du 15 mai 2020 ; Bulletin officiel de l'éducation nationale n° 20 du 14 mai 2020 ; Ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse (MENJ)

Le décret d'application n° 2020-545 de la loi d'urgence sanitaire définit notamment les dispositions relatives à l'accueil des usagers dans les établissements d'enseignement scolaires et universitaires. Il définit également les dispositions relatives au port du masque pour les personnels en présence des élèves (art. 10) et dans les transports scolaires (art. 5).

Le MENJ a adapté les protocoles sanitaires pour la réouverture des écoles, collèges et lycées et a mis à jour sa foire aux questions (FAQ). Le protocole précise ainsi que le port du masque par les personnels est obligatoire "notamment dans les salles de classe, pendant la circulation au sein de l'établissement, ou encore pendant la récréation. Il est recommandé dans toutes les autres situations".

Par ailleurs, pour accompagner la réouverture progressive des écoles et des établissements d'enseignement, une circulaire du MENJ propose des fiches relatives à :

  • l'accompagnement des personnels ;
  • la consultation des instances ;
  • la situation des personnels.

Enfin, un certain nombre de délais applicables à diverses procédures ont été prolongés.

Consultez :


Réouverture des écoles et des établissements scolaires : reprise des apprentissages
Bulletin officiel de l'éducation nationale n° 19 du 7 mai 2020

Cette circulaire précise le cadre d'accueil et les conditions de reprise des apprentissages au cours du processus progressif de déconfinement scolaire. Elle fixe également des priorités par niveau d'enseignement.

Des liens vers un ensemble de fiches et des exercices de bilan pour chaque niveau sont proposés sur le site Éduscol.

Consultez :


Respect des consignes sanitaires pour l'organisation des concours de la session 2020
Mai 2020 
Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI)

Dans le cadre des recommandations sanitaires liées au Covid-19, des mesures applicables pour les épreuves écrites des concours ainsi que pour les épreuves orales des concours relevant de l'éducation nationale ont été définies.

Elles portent sur le choix des centres d'examens, l'accueil des candidats ainsi que sur les conditions sanitaires à respecter durant le déroulement des épreuves.

Ces consignes ainsi que les dates programmées des concours pourront être modifiées en fonction de l'évolution de la situation sanitaire. Si les centres d'examen sont implantés dans des établissements scolaires, l'accueil des concours devra est compatible, soit avec le respect des consignes sanitaires en place pour les élèves scolarisés dans l'établissement, soit avec la possibilité d'accueillir des candidats si les établissements et internats ne sont pas autorisés à recevoir des élèves en formation d'ici la rentrée de septembre.

Consultez :


À l'IH2EF


Continuité de l'activité de l'IH2EF

Les équipes de l'IH2EF reprennent peu à peu leurs activités en présence.

Les stagiaires engagés dans une action de formation seront informés de l'éventuel report de leur formation et des modalités qui pourraient être mises en place à distance (cf. la rubrique Offre de formation de la présente lettre). L'IH2EF met tout en œuvre pour prendre en compte la situation exceptionnelle et tenir compte des contraintes qui pèsent sur les cadres du MENJ et MESRI.


L'IH2EF recrute
4 mai 2020 

Vous souhaitez rejoindre l'équipe de notre Institut ? Nous recrutons :


Cycle des auditeurs de l'IH2EF


Un webinaire pour présenter le cycle 2020-2021

L'IH2EF vous invite à participer au webinaire de présentation du cycle des auditeurs le 2 juin 2020 à 17h15. En un peu plus d'une heure, format et contenus du cycle seront balayés. En présence du directeur de l'Institut, Charles Torossian, des concepteurs du cycle et d'anciens auditeurs, vous entrerez dans la thématique "Éducation, formation et territoires". Le webinaire précisera les attendus et les méthodes collectives développées pour la construction du rapport d'étonnement dont les conclusions seront présentées en fin de cycle au ministre de l'Éducation nationale.

Connectez-vous le 2 juin 2020 à partir de 17h15 via ce lien (connexion gratuite, sans téléchargement requis).

Vous pourrez poser vos questions et interagir aux présentations organisées en quatre temps :

  • présentation du cycle de l'IH2EF et de sa thématique annuelle ;
  • détail des sessions et des voyages d'études, du terrain à la recherche ;
  • l'expérience de groupe au service de l'intelligence collective ;
  • une démarche : de la conception à l'investigation, de l'investigation à l'étonnement.

Participez au webinaire pour consolider votre intérêt et... candidatez !

Accédez aux informations complémentaires sur le cycle des auditeurs 2020-2021 et suivez toutes les actualités du cycle sur Twitter avec #cycleih2ef.


Candidatez au cycle des auditeurs 2020-2021 de l'IH2EF

L'Institut des hautes études de l'éducation et de la formation ouvre les candidatures à son deuxième cycle annuel des auditeurs sur la thématique "Éducation, formation et territoire".

Forts de leur expérience unique, les auditeurs de la session précédente témoignent en vidéo des apports et richesses apportées par le cycle : visiter le système éducatif, croiser les regards, rencontrer, échanger, étendre son réseau, etc.

Image du taeser du cycle des auditeurs 2020-2021 de l'IH2EF

Les auditeurs, en lien direct ou non avec les préoccupations éducatives, sont hauts fonctionnaires, responsables territoriaux, chefs d'entreprise, représentants du monde associatif ou politique, journalistes, chercheurs ou professionnels de l'éducation nationale.  En 2020-2021, ils interrogeront le rapport "Éducation, Formation et Territoires" en 10 sessions dont 2 voyages d'études. C'est un parcours de haut niveau qui allie investigations de terrain, apports universitaires et regards croisés. Les auditeurs présenteront un rapport d'étonnement au ministre de l'Éducation nationale et de la jeunesse

Date limite des candidatures : le 30 juin 2020.

Informations complémentaires et candidatures sur la page du cycle des auditeurs 2020-2021. Suivez les actualités du cycle des auditeurs de l'Ih2ef sur Twitter avec #cycleih2ef.


Sur le site www.ih2ef.education.fr


Nouveauté : collection Histoire d'École

L'IH2EF propose cette collection de vidéos consacrées à "l'histoire de l'École". Elle a vocation à mieux faire connaître et comprendre les évolutions du système éducatif et de formation à travers des sujets tels que "l'histoire de l'éducation nationale", "l'évolution de la place des femmes dans l'éducation" ou "l'histoire de l'enseignement supérieur".

Capture d'écran de la vidéo l'Ecole des femmes
Chaque vidéo est conçue et réalisée grâce au travail conjoint d'un expert de l'éducation (recteur, professeur des universités, etc.) et d'un illustrateur graphique. Ces productions se veulent courtes, pédagogiques, ludiques et synthétiques, afin que chacun, qu'il soit personnel d'encadrement, élève, parent, étudiant, enseignant, etc. puisse s'approprier les sujets et les diffuser aisément s'il le souhaite. Consultez les vidéos de la collection Histoire d'École.

Veille informationnelle


Travaux de recherche


Le sentiment de déficit de reconnaissance professionnelle chez les enseignants du second degré
Avril 2020
Pascal Guibert, Vincent Troger et Sébastien Urbanski, Les notes du CREN (Centre de recherche en éducation de Nantes) n° 28

Cette recherche part d'un constat déjà ancien en France : les professeurs sont moins enclins à penser que les avantages de leur métier compensent ses inconvénients (58 % contre 77 %) et surtout très peu d'entre eux estiment que leur métier est socialement valorisé (5 % contre 31 % en moyenne dans les pays de l'OCDE).

Ces travaux tentent de comprendre comment s'exprime collectivement ce déficit de reconnaissance. Par ailleurs, ils formulent l'hypothèse que cette reconnaissance, quand elle est éprouvée, se construit sur des attentes très diverses qui ont pour point commun de s'exprimer non plus à l'échelle de la société, de l'institution, du groupe professionnel mais à l'échelle locale, principalement celle de l'établissement.

Les auteurs concluent que, même si le niveau politique national constitue toujours un cadre prescriptif et institutionnel global pour le travail enseignant, ce cadre est désormais trop large, trop  pluriel, voire trop contradictoire pour proposer des repères de reconnaissance  professionnelle stables. C'est désormais le contexte de l'établissement, son environnement politique (région, rectorat), sa hiérarchie, les interactions de ses acteurs, son public, sa situation géographique qui déterminent les conditions du travail des enseignants et qui construisent des configurations de la reconnaissance ou de la non reconnaissance.

Cette étude met ainsi l'accent sur le rôle central des chefs d'établissement dans la reconnaissance du travail enseignant.

Consultez la note de Pascal Guibert, Vincent Troger et Sébastien Urbanski (pdf 209 Ko).


En Europe et dans le monde


Quels effets du coronavirus sur l'École ?
Mai 2020 
Sogol Noorani et David Crosier, Eurydice (Commission européenne)

Avec la fermeture d'écoles dans toute l'Europe, les enseignants ont dû développer des pratiques d'enseignement alternatives, souvent avec une formation à distance très limitée. Ce focus montre qu'en raison de la situation actuelle dans l'Union européenne, certains enseignants ont fait état d'améliorations inattendues dans le travail scolaire de certains de leurs élèves.

Ils attribuent cette situation à un certain nombre de facteurs :

  • la flexibilité des élèves pour organiser leurs journées, leur permettant de faire de l'exercice et de prendre des pauses selon les besoins ;
  • le manque d'activités extrascolaires donnant aux élèves plus de temps pour se concentrer sur leurs travaux scolaires ;
  • la diminution de la charge de travail globale et le report des examens à enjeux élevés, supprimant la pression et la peur de l'échec ;
  • et enfin, pour les élèves victimes d'intimidation à l'école, étudier dans l'espace sécurisé de leur maison a été un soulagement bienvenu.

La pandémie a également mis en évidence le rôle essentiel joué par les parents dans le soutien à l'apprentissage et au développement des élèves. L'établissement d'une communication claire entre les écoles et les parents, avec des directives simples sur les objectifs et les résultats de l'apprentissage, a été essentiel pour que les parents puissent aider leurs enfants sans que personne ne se sente surchargé.

Consultez l'article : Can the coronavirus pandemic improve our schools ? (en anglais).



Impact du mois de naissance d'un élève sur ses résultats scolaires
Mai 2020 
Pauline Givord, Organisation pour la coopération et le développement économiques, documents de travail de l'OCDE sur l'éducation n° 221

En raison des réglementations concernant l'entrée à l'école dans les systèmes scolaires de l'OCDE, la date de naissance d'un enfant peut avoir une incidence significative sur son âge à l'entrée à l'école, et donc sur sa première expérience de la scolarité. En utilisant les données du programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), ce document fournit une analyse comparative de l'impact du mois de naissance d'un élève sur les résultats cognitifs et non cognitifs.

Les résultats montrent que le mois de naissance d'un élève a des conséquences sur les performances dans les trois principaux domaines évalués par PISA (compréhension de l'écrit, culture mathématique et culture scientifique) ainsi que sur les progrès de l'élève tout au long de sa scolarité. En effet les enfants qui étaient les plus jeunes de leur cohorte à leur entrée à l'école étaient plus susceptibles d'avoir redoublé une classe à l'école primaire.

Ce document montre également que, dans plusieurs systèmes scolaires, le fait d'être le plus jeune de la cohorte d'entrée à l'école a un impact sur la confiance en soi, notamment sur la perception de ses compétences et de son efficacité personnelle, ainsi que sur les résultats futurs de l'éducation.

Consultez le document de travail de l'OCDE sur l'éducation n° 221 (en anglais).



Imprimer la pageHaut de page

Lettre d'information






Administration française Institut des hautes études de l'éducation et de la formation
Téléport 2 - BP 72000 - Bd des Frères Lumière - 86963 Futuroscope Chasseneuil Cedex - France - Tel +33 (0)5 49 49 25 00