Logos ministère de l'Éducation nationale et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Logo du ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse Logo du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
Logo de l'Institut des hautes études de l'éducation et de la formation (IH2EF)
En janvier 2019, l'ESENESR est devenue l'IH2EF : son site est en évolution



Rechercher dans :


Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités de l'éducation

Actualités de l'éducation



3 avril 2020 
Ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse

Lors d'une conférence de presse, Jean-Michel Blanquer a présenté les modalités d'organisation du baccalauréat général et technologique, du baccalauréat professionnel, du brevet d'études professionnelles, du certificat d'aptitude professionnelle et du diplôme national du brevet de la session 2020.

Consultez la foire aux questions relative à l'aménagement des examens 2020 ainsi que les déclarations du ministre de l'éducation nationale sur le site du MENJ.

Mise en ligne le 1 avril 2020

Les sites web des ministères proposent des points de situation, des FAQ, des liens utiles pour accompagner les établissements d'enseignement scolaire et supérieur ainsi que les personnels, élèves et étudiants.

Mise en ligne le 31 mars 2020
Journal officiel du 28 mars 2020

Cette ordonnance autorise la modification des modalités d'organisation des délibérations à distance des instances administratives à caractère collégial, par l'utilisation des technologies de la communication par voie électronique.

Elle prévoit également de déroger aux règles de répartition des compétences en vigueur au sein de certains de ces organismes afin de garantir la continuité de leur fonctionnement. En particulier, les organes délibérants de ces organismes pourront décider de transférer certaines de leurs compétences au profit des organes exécutifs.

Cette ordonnance comporte enfin des règles destinées à assurer la continuité des organes délibérants ou exécutifs de certains organismes lorsque leur mandat arrive à échéance pendant la période de l'état d'urgence sanitaire.

Consultez l'ordonnance n° 2020-347 du 27 mars 2020.

Mise en ligne le 31 mars 2020
Ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse

Cette circulaire définit les objectifs de ce plan et les mesures de prévention et d'actions visant à apporter des réponses appropriées dans un contexte très évolutif.

Consultez :

Mise en ligne le 12 mars 2020
Mars 2020 
Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et de l'Innovation, Direction générale de l'enseignement supérieur et de l'insertion professionnelle (Dgesip)

Dix fiches ont été élaborées pour accompagner au mieux les établissements d'enseignement supérieur dans leurs démarches de gestion des conséquences du Covid-19. Elles ont pour thème :

  • enseigner à distance ;
  • environnement et ressources pour l'enseignement à distance ;
  • services proposés par RENATER ;
  • examens à distance ;
  • adaptation des conditions de scolarité ;
  • stages ;
  • droits aux bourses des étudiants ;
  • élèves en apprentissage ;
  • gouvernance des universités ;
  • comités de sélection, jurys de thèse.

La Dgesip propose aussi un lieu d'échange de bonnes pratiques entre établissements et une adresse mail pour les "questions d'ordre politique, juridique ou financier".

Consultez :

Mise en ligne le 17 mars 2020

Travaux de recherche


Février 2020 
Laboratoire interdisciplinaire d'évaluation des politiques publiques, Débats du LIEPP n° 5

Quel peut être l'effet de l'introduction de quotas face aux inégalités de genre dans l'enseignement supérieur et la recherche ? Dans une étude, Pierre Deschamps a analysé l'impact de la mise en place depuis 2015 d'un quota de 40 % de femmes dans les comités de sélection à l'université. Les résultats de cette étude interrogent la conception et les effets des politiques d'égalité dans l'enseignement supérieur et la recherche. En effet, si le quota est effectivement respecté, la progression de la proportion de femmes dans les comités semble s'être accompagnée d'une diminution des chances de recrutement des femmes candidates.

Ces conclusions ont fait l'objet d'une discussion interdisciplinaire avec Anne Revillard, Marie Sautier et Mathieu Arbogast qui, respectivement :

  • sont revenus sur l'origine et les objectifs des réformes instituant ce quota ;
  • ont mis en perspective les résultats de l'étude de Pierre Deschamps à partir d'une analyse sociologique des mécanismes de production des inégalités de genre ;
  • ont pointé les obstacles spécifiques à la mise en œuvre des quotas dans le monde de la recherche.

Consultez les contributions publiées dans les Débats du LIEPP n° 5 (pdf 1,6 Mo).

Mise en ligne le 31 mars 2020
Françoise Cros et Dominique Broussal, Éducation et socialisation n° 55, 2020

Changement et innovation sont des termes souvent pris l'un pour l'autre. Or il n'en est rien et cette distinction est importante en éducation et en formation, car elle détermine la manière de comprendre l'évolution des systèmes d'éducation et de formation.

Cet article s'attache à en montrer les différences, aussi bien sur le plan historique que sociétal. Le changement est plus volontiers associé à l'accompagnement, tandis que l'innovation porte sur les contenus de la transformation et ses impacts. La notion de "nouveau" est toutefois commune et c'est dans le traitement de cette nouveauté et de sa réalisation que se niche une possible comparaison entre les deux termes.

Consultez l'article de Françoise Cros et Dominique Broussal.

Mise en ligne le 12 mars 2020
Février 2020 
Béatrice BOUTCHENIK, Pauline GIVORD et Olivier MONSO, Laboratoire interdisciplinaire d'évaluation des politiques publiques, Sciences Po LIEPP Working Paper n° 105

Cette étude, en anglais, propose une nouvelle méthode pour étudier comment la sectorisation et les choix parentaux contribuent à la ségrégation sociale dans les collèges français. À partir des données géolocalisées exhaustives sur trois zones urbaines, les indices de ségrégation entre collèges sont décomposés en fonction de la contribution de la ségrégation résidentielle et du contournement de la carte scolaire.

Le choix d'une partie des parents de ne pas scolariser leur enfant dans le collège de secteur contribue pour moitié à la ségrégation sociale à Paris, et pour plus de deux tiers dans les agglomérations de Bordeaux et de Clermont-Ferrand. Cet effet est surtout attribuable à la réduction de la diversité des origines sociales dans certains collèges publics, les familles évitant le collège de quartier pour un collège privé étant souvent les plus favorisées localement.

Consultez l'étude How do restrictive zoning and parental choices impact social diversity in schools (pdf 1,1 Mo).

Mise en ligne le 12 février 2020

Rapports officiels


Mars 2020 

Dans ce référé, la Cour considère que les évolutions engagées depuis 1985 pour rénover et rendre plus attractif le lycée professionnel, notamment la réforme de 2009, ont eu des effets mais ceux-ci ont été restreints par des contraintes d'organisation et un problème d'image jamais surmonté.

Des obstacles restent à lever pour donner son plein effet à la réforme lancée lors de la rentrée 2019.

La Cour formule 6 recommandations pour y parvenir :

  • fixer un seuil minimal d'ouverture ou de maintien des structures dans la voie professionnelle et mettre en place des outils d'aide à la décision ;
  • contractualiser entre l'État et les Régions une programmation pluriannuelle opérationnelle coordonnée de la carte des établissements et de la carte des formations ;
  • fusionner les corps des professeurs de lycée professionnel et des certifiés pour les disciplines générales ;
  • annualiser le temps de travail des enseignants ;
  • fusionner les corps d'inspection du second degré ;
  • promouvoir et étendre progressivement le modèle d'un "lycée général" inclusif offrant les différentes voies de formation.

Consultez le référé de la Cour des comptes sur le lycée professionnel.

Mise en ligne le 12 mars 2020
Mars 2020 
Salomé Berlioux, présidente de l'association Chemins d'avenirs

À partir d'un état des lieux de la situation des jeunes habitant ces zones, ainsi que des politiques de lutte contre les inégalités territoriales, la mission Orientation et égalité des chances dans la France des zones rurales et des petites villes propose un scénario ayant pour objectif de diversifier et d'accentuer les dispositifs adressés à la jeunesse éloignée des grandes métropoles.

Elle propose 25 mesures organisées autour de 4 axes présentant des enjeux :

  • de représentations ;
  • d'information, d'orientation et d'ambition ;
  • de maillage territorial ;
  • de mobilité.

Consultez le rapport de la mission Orientation et égalité des chances dans la France des zones rurales et des petites villes.

Mise en ligne le 12 mars 2020

Études et publications


Mars 2020 
Institut français de l'éducation (Ifé), Dossier de veille n° 133

L'éducation au changement climatique (ÉCC) va au-delà d'un simple enseignement du climat. Elle suppose d'interroger le modèle actuel de production, de distribution et de consommation d'énergie, de biens et de services. Liée aux enjeux de justice sociale, elle comprend une éducation critique et une composante civique.

Ce dossier examine dans la première partie la question de l'alphabétisation ou littératie climatique, en se concentrant sur la littératie énergétique. Dans une deuxième partie, il s'intéresse aux dispositifs permettant une approche critique pour décrypter les enjeux impliqués dans ces processus de changement climatique. Enfin il pose la question de l'écocitoyenneté et de l'apprentissage de comportements proactifs au sein de l'école.

Consultez le dossier de veille de l'Ifé n° 133.

Mise en ligne le 2 avril 2020
Mars 2020 
Le portail de la transformation de l'action publique

Dans cette interview croisée, Gaetan de Lavilléon, Emma Vilarem, Marie Lacroix et Paul Brazzolotto de l'agence de conseil et d'études en sciences cognitives Cog'X expliquent comment tirer le meilleur parti d'une pratique assidue du télétravail tout en mettant en lumière les points de vigilance à garder en tête pour tenir sur la durée.

Consultez l'interview en 3 questions sur le Portail de la transformation de l'action publique.

Découvrez aussi le module gratuit de formation en ligne sur Le télétravail prolongé : comment adapter ses modes de travail.

Mise en ligne le 31 mars 2020
Mars 2020 
MENJ, direction de l'évaluation de la prospective et de la performance (DEPP) ; Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE)

La publication annuelle du ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse réunit une série de données statistiques sur la réussite comparée des filles et des garçons depuis l'école jusqu'à l'entrée dans la vie active. Elle constitue un état de situation national que les acteurs locaux peuvent décliner au niveau académique et au niveau des établissements scolaires.

L'OCDE publie également une étude qui révèle que les filles ont aussi bien réussi que les garçons en mathématiques et en sciences lors de l'enquête PISA de 2018. Elle montre que les filles craignent davantage l'échec que les garçons (64 % contre 46 %) et met également en lumière l'esprit de compétition plus développé chez les garçons que chez les filles (69 % contre 53 %).

Consultez : 

Mise en ligne le 24 mars 2020
Mars 2020 
Institut français de l'éducation (Ifé), Édubref n° 7

Ce condensé de recherches en éducation aborde la question de savoir si les élèves apprennent mieux à plusieurs. Les recherches en éducation, à travers plusieurs disciplines scientifiques, apportent un éclairage sur le travail coopératif entre les élèves, mais aussi sur le rôle l'enseignant pour soutenir les apprentissages de chaque élève à l'intérieur du groupe.

Comment prendre en compte ce qui influence les relations entre les élèves ? Comment les entraîner à coopérer ? Comment faire en sorte que les élèves, pour les activités coopératives, apprennent davantage en groupe que seuls ?

Ce format court constitue une synthèse du dossier de veille réalisé par l'Ifé en décembre 2016.

Consultez :

Mise en ligne le 24 mars 2020
Mars 2020 
Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), Note d'information n° 20.11

L'enquête Talis 2018 témoigne d'une satisfaction professionnelle contrastée pour les enseignants français de collège. Ainsi, moins d'un enseignant sur 10 considère que son métier est valorisé dans la société. Ceux-ci expriment certains regrets quant à leur choix de carrière. En revanche, ils font état d'une grande satisfaction liée à leur environnement de travail : 9 enseignants sur 10 déclarent aimer travailler dans leur établissement.

Les enseignants s'estimant les plus satisfaits à cet égard décrivent un mode de fonctionnement des établissements marqué par une plus grande implication, autonomie et collaboration des personnels. Ils affirment également user plus fortement de leur liberté pédagogique et travailler davantage avec leurs collègues.

Les enseignants les moins satisfaits signalent quant à eux un niveau de stress supérieur et citent principalement le maintien de la discipline en classe comme étant à l'origine de celui-ci. Les enseignants français s'estiment peu préparés par leur formation initiale à cet aspect-là de leur métier, mais seul 1 sur 10 exprime un besoin élevé de formation dans ce domaine.

Consultez la Note d'information n° 20.11.

Mise en ligne le 23 mars 2020
Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), Note d'information n° 20.08 et Note d'information n° 20.09

Ces projections montrent que :

  • la baisse des effectifs dans le premier degré devrait se poursuivre jusqu'en 2020. Le nombre d'élèves devrait s'établir à 6 653 200 à la rentrée 2020, à 6 588 200 à celle de 2021 et à 6 388 000 à la rentrée 2024. Le nombre d'élèves était de 6 703 800 à la rentrée 2019, en forte baisse par rapport à 2018 (– 46 500 élèves) ;
  • les effectifs de l'ensemble du second degré devraient augmenter à chaque rentrée scolaire entre 2020 et 2023, mais de moins en moins à partir de 2022, puis diminuer ensuite à partir de 2024.

Consultez :

Mise en ligne le 18 mars 2020
Mars 2020 
Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP)

Ces indicateurs permettent d'évaluer l'action propre de l'établissement à accompagner les élèves depuis la classe de seconde jusqu'à l'obtention du diplôme. Ils prennent en compte la réussite des élèves au baccalauréat et leur parcours scolaire dans l'établissement.

Consultez :

Mise en ligne le 18 mars 2020
Mars 2020 
Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), Note d'information n° 20.07

Au cours des douze dernières années, les parcours des élèves dans l'enseignement secondaire se sont profondément transformés. Les sorties sans diplômes ont décru de moitié et plus des trois quarts des élèves deviennent aujourd'hui bacheliers. Sous l'effet de la baisse des redoublements et de la réforme du baccalauréat professionnel de 2009, ces améliorations se sont accompagnées d'un raccourcissement de la durée de scolarité dans toutes les voies d'enseignement.

Mise en ligne le 12 mars 2020
Mars 2020 
Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

À travers 55 chiffres clés se trouve illustrée la situation de l'égalité femmes-hommes dans les pays de l'Union européenne et en France. La quatrième édition de cette publication expose, en multipliant les angles d'analyse, les écarts observés entre femmes et hommes dans l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation.

Certains constats interpellent année après année. En France, mais aussi dans la plupart des pays européens, la part des femmes de 25 à 34 ans diplômées de l'enseignement supérieur est 10 points supérieure à celle des hommes. Pourtant, à l'entrée dans la vie active et quelle que soit la discipline de formation, la position des femmes reste problématique avec des écarts de rémunération défavorables d'emblée (de l'ordre de 10 % pour les diplômées de master) ou une qualité de l'emploi inférieure.

Dans la recherche et l'enseignement supérieur, les femmes accèdent difficilement aux emplois supérieurs, et restent bien plus nombreuses par exemple parmi les maîtres de conférences (45 %) que parmi les professeurs d'université (26 %) même si ce taux a fort heureusement progressé en 25 ans (12 % en 1992). Les femmes sont encore très peu nombreuses à la tête d'universités ou d'organismes de recherche, quand l'État assure une quasi parité au niveau des recteurs et des rectrices.

Consultez les chiffres-clés de l'égalité femmes-hommes de l'ESRI.

Mise en ligne le 9 mars 2020
Février 2020 
Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques, DARES Analyses n° 006

Cette enquête analyse les profils et les parcours des jeunes NEET (not in education, employment or training). Ils sont 963 000 âgés de 16 à 25 ans en 2018 et représentent 11,1 % de la population française. Les NEET sont moins diplômés, vivent plus souvent chez leurs parents et ont plus fréquemment un handicap reconnu que les autres jeunes. 53 % des jeunes NEET sont chômeurs au sens du bureau international du travail, c'est-à-dire qu'ils souhaitent et recherchent activement un travail et sont prêts à l'occuper dans un court délai. Les autres sont inactifs. Parmi les jeunes NEET inactifs, deux tiers ne souhaitent pas travailler, pour une partie d'entre eux pour des raisons de garde d'enfant ou d'aide auprès d'une personne dépendante, ou d'un état de santé dégradé.

Consultez la publication DARES analyses n° 006.

Mise en ligne le 21 février 2020

Tous niveaux d'enseignement


Bulletin officiel de l'éducation nationale n° 14 du 2 avril 2020

Ces arrêtés définissent :

  • les règles de prise en compte de la zone de résidence géographique des candidats pour les formations de licence présentes sur la plate-forme Parcoursup dont le bassin de recrutement diffère du périmètre de l'académie ;
  • la liste des formations initiales de l'enseignement supérieur privé concernées par la procédure nationale de préinscription dans l'enseignement supérieur.

Consultez :

Mise en ligne le 2 avril 2020
Journal officiel du 28 mars 2020

Cette ordonnance permet d'adapter les modalités de délivrance des diplômes de l'enseignement supérieur, y compris le baccalauréat, ainsi que celles relatives aux voies d'accès aux corps, cadres d'emplois, grades et emplois des agents publics.

Ces aménagements devront être apportés dans le respect du principe d'égalité de traitement des candidats. Ils pourront porter sur la nature des épreuves, leur nombre, leur contenu, leur coefficient ou leurs conditions d'organisation. La composition du jury, les règles de quorum et les modalités de délibération pourront également être aménagées.
S'agissant des voies d'accès à la fonction publique, il sera possible de pourvoir des emplois vacants en recourant aux listes complémentaires des concours précédents.

Consultez :

Consultez aussi la conférence de presse de Jean-Michel Blanquer du 3 avril 2020 concernant les examens de l'enseignement secondaire de la session 2020.

Mise en ligne le 30 mars 2020

Enseignement scolaire


Bulletin officiel de l'éducation nationale n° 12 du 19 mars 2020

Cette circulaire précise le pilotage interacadémique des unités pédagogiques régionales (UPR) ainsi que les modalités de recrutement, d'évaluation et de formation des personnels de l'éducation nationale qui exercent au sein des établissements pénitentiaires.

Elle fait suite à la signature de la convention du 15 octobre 2019 qui définit les modalités de partenariat et organise les conditions d'intervention de l'éducation nationale dans les établissements pénitentiaires et qui figurent en annexe de cette circulaire.

Consultez la circulaire n° 2020-057 du 9 mars 2020.

Mise en ligne le 19 mars 2020
Bulletin officiel de l'éducation nationale n° 10 du 5 mars 2020

Cette note de service modifie la note de service n° 2019-110 du 23 juillet 2019 relative aux modalités d'organisation du contrôle continu du baccalauréat général et technologique à compter de la session 2021.

Elle précise la composition de la note de contrôle continu en cas de redoublement ou d'interruption de scolarité et en cas de scolarisation dans un établissement hors établissement d'enseignement public ou privé sous contrat.

Consultez la note de service n° 2020-044 du 19 février 2020.

Mise en ligne le 6 mars 2020

Enseignement supérieur


Bulletin officiel de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation n° 11 du 12 mars 2020

Cette note de service complète la circulaire n° 2019-179 du 18 décembre 2019 relative au programme de l'Union européenne pour l'éducation, la formation, la jeunesse et le sport - Erasmus+ ainsi que l'appel aux candidatures à l'agrément - EACEA/03/2020 relatif à la charte Erasmus pour l'enseignement supérieur 2021-2027.

Elle porte sur la typologie des établissements qui peuvent faire acte de candidature jusqu'au 21 avril 2020 et les conditions nationales d'éligibilité à la charte Érasmus pour l'enseignement supérieur.

Consultez la note de service n° 2020-054 du 28 février 2020.

Consultez également la circulaire n° 2019-179 du 18 décembre 2019.

Mise en ligne le 12 mars 2020

Personnels


Journal officiel du 26 mars 2020

Cette ordonnance dispose que la situation de crise sanitaire engendrée par l'épidémie de Covid-19 constitue une circonstance de la force majeure au sens de la loi n° 63-156 du 23 février 1963. Ainsi, les comptables publics qui, pour mettre en œuvre les mesures rendues nécessaires par la crise, commettraient éventuellement des manquements à la réglementation, verraient leur responsabilité dégagée. Cette protection ne concernera donc que les cas dans lesquels un lien de causalité sera établi entre la crise sanitaire et l'éventuel manquement du comptable.

Mise en ligne le 30 mars 2020

Mars 2020 
Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE)

Les résultats de cette enquête, qui examine les diverses dimensions du professionnalisme des enseignants et des chefs d'établissement dans les systèmes éducatifs de l'OCDE, proposent une analyse approfondie des perceptions de ces personnels quant à l'importance accordée à leur profession, au stress et bien-être dans leur environnement de travail et à leur satisfaction vis-à-vis des conditions de travail.

Ce rapport présente aussi une description des dispositions statutaires concernant ces personnels et des possibilités qui s'offrent à eux de s'engager dans des tâches professionnelles comme le travail en équipe, la prise de décision autonome et les pratiques d'encadrement.

Consultez le volume 2 des résultats de TALIS 2018.

Mise en ligne le 24 mars 2020

Imprimer la pageHaut de page

À voir sur le site

Lettre d'information



Votre adresse électronique est uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d'information de l'IH2EF. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la lettre d'information.



Administration française Institut des hautes études de l'éducation et de la formation
Téléport 2 - BP 72000 - Bd des Frères Lumière - 86963 Futuroscope Chasseneuil Cedex - France - Tel +33 (0)5 49 49 25 00