Vous êtes ici : Accueil > Recueil de données > Objectifs et enjeux

Objectifs et enjeux


Cette étape a pour objectif de préparer et mettre en œuvre le recueil des informations nécessaires pour traiter la commande, c'est-à-dire pour décrire (la situation, le problème), pour comprendre (les causes) et pour proposer des recommandations.


Les questions directrices ne sont pas : quelle méthode ? un questionnaire ? des entretiens ? IPES ? autres indicateurs ?


Mais


Qu'est-ce que nous avons besoin de savoir et pourquoi ?


Réponses :

  • comment est-ce que cela fonctionne ?
  • pourquoi cela fonctionne comme ça ?
  • comment faire pour que ça fonctionne mieux ?



Quel est le meilleur moyen de recueillir ce type d'information ?



Réponses :


  • variable selon le type d'information (données chiffrées, opinions, réalisations, etc.)
  • variable selon l'objectif poursuivi dans l'enquête : décrire, expliquer, etc.


Quand nous aurons cette information, qu'allons-nous en faire ?


Réponse :


  • nécessité d'anticiper sur les techniques d'analyse de données.



   En d'autres termes, le recueil de données ne s'effectue pas sans avoir travaillé l'amont - l'opérationnalisation des hypothèses de travail - et l'aval - la préparation de l'analyse.



  Les difficultés et risques d'erreur les plus courants à cette étape :

  • problèmes de "ciblage" des informations à recueillir :

    • faire un recueil d'informations limité à des données descriptives de l'objet. Cela permet de dresser un excellent état des lieux, mais pas de comprendre les origines des difficultés repérées et donc pas de proposer des recommandations adaptées. Pour un exemple... ;

    • l'enquête est si large que l'on est noyé sous des informations inutiles ou inutilisables ;

    • ou, au contraire, on s'aperçoit en fin de parcours que l'on manque d'informations sur tout un volet de la question.

  • problème de construction des outils :

    • les outils construits sont peu efficaces : les personnes interrogées répondent "à côté" ou les questionnaires ne sont pas complétés. Il existe des règles de conception des outils qui permettent de s'assurer de la qualité et de la validité des réponses.